• isabellepillet

Quelle est la différence entre un ébéniste et un menuisier?

Dernière mise à jour : 29 nov.


Cette question revient souvent au cours de mes conversations! Ils fabriquent tous les deux des meubles, non? Pour bien comprendre la différence, je vous propose un petit voyage aux origines de la naissance des premières pièces de mobilier ...


Arrière (Dos) d'un armoire ancienne. Construction en chêne massif technique de menuiserie.
Armoire ancienne vue de dos

Longtemps, l'homme s'est contenté du strict nécessaire pour voyager vite et fréquemment tout en conservant ses outils de chasse pour se nourrir et ses vêtements (peaux) pour se couvrir. L'apparition de mobilier "nomade" fait suite à une relative sécurité du quotidien : les besoins de déplacements sont moins urgents, on s'installe quelque temps dans un espace. Un besoin de confort apparaît : le meuble arrive !

Le mobilier répond donc premièrement à un usage purement technique. La sédentarisation amène petit à petit des décors sur les coffres nomades. Ils prennent de l'ampleur devenant de véritables "armoires-buffets". On les établit dans des lieux de vie sédentaire et on les décline en différentes pièces de mobilier dont l'usage se spécialise: tables, lits, armoires, buffets, bancs, chaises, vaisseliers, consoles, bureaux, bibliothèques...



Initialement, les hommes qui fabriquent ces meubles sont des artisans du bois. Les charpentiers se spécialisent au fil des années pour devenir des huchiers (qui fabriquent les coffres et les huches) appelés aussi menuisiers (qui travaille le menu bois). Le huchier menuisier sculpte également le bois pour le côté ornemental.


Frisage en placage de sycomore ondé en cours de réalisation pour façade d'enfilade
Placage de sycomore ondé

Au 16e siècle, les bois exotiques arrivent en Europe et avec eux un nouveau métier : l'ébénisterie ! L'ébéniste utilise ces bois exotiques (onéreux) pour décorer les meubles dont la structure reste en bois massif. Les premiers ébénistes installés en France venaient principalement des pays germaniques et des Flandres. Ils étaient majoritairement protestants et ne se sont que peu "mêlés" aux menuisiers français (catholiques). C'est l'une des principales raisons qui explique cette différenciation relativement stricte entre menuisier et ébéniste en France.


Le menuisier en sièges s'est rapidement détaché de ce dilemme. Ses carcasses sont en bois massifs. Il travaille en étroite collaboration avec le tapissier.


Table en bois massif. Plateau chantourné arrondi et piètement lamellé en quart de rond. Menuiserie fine
Table en bois massif (plateau et piètement). Menuiserie fine

Le menuisier est donc longtemps resté le spécialiste des meubles en bois massif, plus cossus et au travail plus simple. L'ébéniste a perfectionné la maîtrise des placages et des formes plus complexes.


Depuis quelques dizaines d'années cependant, l'appellation menuisier est souvent associée à "poseur" ou à "agenceur".




Coffret d'ébénisterie courbe en palissandre, érable moucheté et sycomore ondé. Mise en valeur du travail d'ébénisterie.
Travail des placages en courbe sur coffret d'ébénisterie




En tant qu'ébéniste française, je précise la nature du travail effectué sur un meuble en différenciant les meubles d'ébénisterie (usage des placages, de marqueterie) et les meubles de menuiserie fine (utilisation de bois massifs). Les techniques d'ébénisterie ont un temps de mise en œuvre plus long. Leur application demande des qualifications différentes de la menuiserie. Les finitions sont plus poussées et amènent donc un caractère luxueux aux réalisations. Dans les autres pays européens, cette différenciation n'existe pas.

46 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout